#09 - La décroissance

E09 - La décroissance
Waranon Wichittranont sur Unsplash

Le nom du podcast (Cottongue) a changé à l’épisode 20 pour devenir innerFrench.

Vous devez vous connecter ou vous enregistrer (c’est gratuit !)

Écouter le podcast sur Spotify

Écouter le podcast sur iTunes (iPhone & Mac)

Depuis la victoire par K.O du modèle capitalisme, la croissance économique est devenue la priorité absolue des gouvernements.

Cependant, de plus en plus d’économistes, écologistes et autres experts essayent de nous alerter quant aux effets négatifs de cette croissance à tout prix, non seulement pour notre planète mais aussi notre vie personnelle.

La « décroissance » a fait son apparition pour proposer une alternative plus durable. Mais que signifie ce concept exactement ? Faut-il abandonner vendre notre voiture, quitter notre maison et partir vivre dans la forêt ? Ou bien existe-t-il des moyens moins radicaux de réduire notre impact sur l’environnement et donner du sens à notre vie ?

Pour m’aider, vous pouvez laisser une évaluation sur iTunes
Merci !

3 réflexions au sujet de “#09 – La décroissance”

  1. Dear professor Hugo,
    I’m really glad that I have started to follow your podcasts. Your discussions not only help us to improve our level of French, but they motivate us to think more and deeper on certain topics as well.
    Merci mille fois.

  2. Bonjour Hugo,
    J’ai lu et écouté mainte fois le podcast n 9 vraiment je suis tellement frappé de sujet que je trouve très intéressant, le sujet de l’actualité ou tout le monde parle aussi niveau mondial , on pense a la dernière conférence aux nations unies sur le climat . heureusement maintenant le monde entier conscient de ce drame du changement climatique et l’impacte directe sur l’environnement .
    Sans doute le monde de l’industrie est entrain de changer stratégie en investissant sur l’énergie renouvelable comme l’énergie solaire , moteur éclectique etc.… dans le recyclage.Dans l’alimentation on trouve aussi pas mal de recherche sur l’alimentation biologique qui se trouve maintenait dans les bans de super marché .
    Moi aussi j’ai une expérience similaire, dans les années 80 et 90 je travaillais beaucoup 11 heures par jour aussi samedi jusqu’à midi quelques fois l’après- midi, je ne trouvais même le temps de m’amuser, de plaisir, je gagnais beaucoup d’argent mais le même temps je dépensais beaucoup , alors, j’ai dit a quoi sert, je me rendus compte qui ça n’a pas de sens , alors j’ai décédé de réduire les heures de travail et consacrer plus de temps pour le spot et la famille, cordialement.

Laisser un commentaire