#102 Faire sa vie à l'étranger

Dans cet épisode, Ingrid et Hugo discutent de leurs expériences d’expatriation respectives en Espagne, au Pérou, en Angleterre et en Pologne.

Ils passent en revue les étapes et les obstacles auxquels chaque expatrié se retrouve confronté : installation, démarches administratives, barrière de la langue, chocs culturels, mal du pays…

Ils en profitent aussi pour répondre à différentes questions posées par les auditeurs :

  • Peut-on vivre en France si on parle mal français ?
  • Comment mieux s’intégrer dans la société française ?
  • Est-ce que l’expatriation a changé leur vision de la France ?

Bonne écoute !

Difficulté de l'épisode ?

3.3 / 5. Nombre de votes : 43

Pas encore de vote.

You just need to create a free account.

If you like the podcast, leave a review
on your favorite app to support us!

Please log in or create a free account to read the transcript

Inscription podcast

6 Responses

  1. Merci, Hugo et Ingrid, pour l’épisode 102. Je dois l’écouter plusieurs fois plus pour le comprendre mieux. Mais, j’ai un petit commentaire au sujet du mot anglais pour la courgette. Je dirai qu’en Angleterre, on dirai ‘courgette’.
    En les États Unis, le mot est ‘zucchini’, je crois. Á bientôt!

  2. Merci Hugo et Ingrid pour cet épisode. Cela nous rappelle de bons souvenirs de notre première expérience de vie dans un pays étranger, l’Indonésie. Lorsque ma femme et moi quitté l’Inde pour nous installer en Indonésie, nous ne connaissions pas un seul mot d’indonésien. Petit à petit, nous avons appris quelques mots indonésiens essentiels. Nous avons réussi à communiquer en utilisant ces mots indonésiens mélangés à des mots anglais et avec quelques gestes. Tout le monde était gentil et nous a aidés. Au bout de quelques mois, nous parlions assez bien l’indonésien, du moins pour la vie quotidienne.
    Merci encore.

  3. Merci Hugo ! Je suis brésilien et j’ai appris beaucoup de choses avec vos podcasts ! Mes félicitations pour la volonté d’aider tous nous qui aimons votre langue maternelle.
    J’ai fait toujours beaucoup d’erreurs mais j’ai progressé beaucoup grâce à vous !
    Je suis votre fan !
    Il y a beaucoup de gens qui aiment aussi vos podcasts au Brésil !

    1. After listening and studying the transcript of the recent episodes that are basically a conversation, I have gathered my thoughts. These are quite difficult. It is fine if that is the goal, but to student here are the issues. You tend to talk over each other and clip your words so all are not sounded out. Since the text is not prepared in advance there is a lot of hesitation backtracking and repetition. I will allow that the informal style of communication is good to learn from. I am a big fan of yours. You have changed my life by giving me something to work on in my retirement and in fact giving me a feeling of success.

      Thank you.

  4. C’est bon écouter babarder, ça aide beaucoup à la comprehension de la langue. On met au coeur de la culture, à la cuisine des français. Cependant je préfère les developments des sujets particuliers. Quand même, merci Hugo et Ingrid, pour donner gratuitement à tout le monde l’oportunitée d’aprendre cette belle langue.

Laisser un commentaire

Inscription podcast
jours
heures
minutes

Upcoming course price increase on August 1st
Last chance to enroll at the current price!

Inscription podcast