#119 Le télétravail va-t-il changer la société ?

Depuis quelques années, le télétravail est de plus en plus répandu en France et partout dans le monde. Qu'est-ce que ça change ?

Avec l’arrivée des nouvelles technologies, de plus en plus de personnes se sont mises au télétravail. En France, comme dans beaucoup d’autres pays, c’est surtout la pandémie de covid qui a accéléré la tendance.

Dans ce nouvel épisode, Hugo et Ingrid partagent leurs expériences pour présenter les avantages et inconvénients du télétravail. C’est un sujet qu’ils connaissent bien puisque chez InnerFrench, le travail se fait 100 % à distance !

Ils discutent des conséquences de cette nouvelle façon de travailler pour les salariés, les entreprises, et enfin la société dans son ensemble.

Sources :

8 questions sur l’avenir du télétravail. (2022). Sénat. http://www.senat.fr/rap/r21-089/r21-089-syn.pdf

« Derrière la question du télétravail, le véritable enjeu n’est pas la distance, mais le temps ». Le Monde.fr. https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/07/07/derriere-la-question-du-teletravail-le-veritable-enjeu-n-est-pas-la-distance-mais-le-temps_6133699_3232.html

Le télétravail, nouveau vecteur d’inégalités entre les hommes et les femmes. Slate.fr. https://www.slate.fr/story/222239/teletravail-femmes-egalite-entreprise-hommes-charge-emotionnelle-valorisation-disponibilite

Le recours au télétravail doperait la productivité des entreprises. Usbek & Rica. https://usbeketrica.com/fr/article/le-recours-au-teletravail-doperait-la-productivite-des-entreprises

Baromètre Télétravail et Organisations hybrides. Malakoff Humanis. https://newsroom.malakoffhumanis.com/actualites/malakoff-humanis-presente-les-resultats-de-son-barometre-teletravail-et-organisations-hybrides-2022-0686-63a59.html

 

Difficulté de l'épisode ?

3.4 / 5. Nombre de votes : 185

Pas encore de vote.

You just need to create a free account.

If you like the podcast, leave a review
on your favorite app to support us!

Transcription de l'épisode

Ces épisodes pourraient vous intéresser aussi

26 réponses

  1. Merci Ingrid et Hugo. C’est un plaisir de vous écouter. En ce que me concerne, la meilleure option est d’avoir la possibilité de faire les deux options- quelques fois par semaine faire le télétravail, et quelques fois aller au bureau.

  2. Merci mes noveaux amis; un podcast très intéressant.
    Je peux résumir ma situation très facilement. Je travaille d’habitude avec le marché américain et maintenant, les jours que je travaille chez mois, sont les jours où j’ai le plus de réunions l’après-midi. Donc je peux étudier le français et écouter vos podcasts (recommandés par mon professeur) le matin. J’ai des horaires plus flexibles et je pense que c’est bon pour moi et mon entreprise.
    Dans mon pays, le plus difficile est de trouver des entreprises qui font confiance à leurs salariés et de trouver des collaborateurs responsables pour travailler ensemble.

  3. Si jamais j’avais su que le télétravail était si bien adapté et répandu après l’évasion du Covid, Je n’aurais pas pris ma retraite. Pendent ma vie professionnelle, il me fallait au moins une heure pour aller dans les bureaux, voire deux heures aux heures de pointe.

    Toutefois je vois le télétravail plus de mal que de bien pour les employeurs. J’ai vu des gens qui abusent le télétravail. Je connaissais quelqu’un qui avait la permission de travailler chez elle tous les vendredis parce qu’elle habitait loin de son entreprise; et très souvent, elle en profitait pour faire ses trucs personnelle, tel qu’aller au salon de beauté ou à la salle de sport, emmener ses enfants au parc, etc. Je crois que les entreprises doivent renforcer le code d’éthique avant de laisser leurs employées prendre le télétravail. En plus, on tombe facilement dans une sorte de léthargie quand on travaille seul chez soi.

    Merci à vous. J’ai appris beaucoup en écoutant vos podcasts, que ce soit la langue de Molière ou les événements les plus courants.

  4. Mainteant je fait un peut de teletravail. Mais une partie de mes horaires de mon teletravail sont fixes. C’est bien parce que je peux m’habiller dans les short et je peux avoir mon chat a cote de mon ordinateur. C’est mieux parce que j’ai une tendance de suivre les regles strictes quand je travaille au bureau, je n’allume pas mon portable je ne visite par les reseaux sociaux et je juste travaille et je suis tres concentree. A cause de ca je peux faire tout le travail plus rapidement et le boss me donne plus de travail mais le meme salaire. Et quand je travail pour moi-meme au teletravail je peux fair tout plus rapidement. Et aussi je suis plus productif dans le matin et je ne veux pas gaspiller ce temps pour aller au travail.

  5. J’ai trouvé ce podcast vraiment intéressant.
    J’apprends beaucoup quand j’écoute á InnerFrench.
    Je suis très reconnaissant que il est disponible.
    Merci beaucoup Hugo et Ingrid..

    J’ai une suggestion pour un futur sujet: La Polynésie française.

  6. J’ai toujours du mal à comprendre Ingrid (Hugo est plus facile à comprendre). Ingrid change de pensées au milieu de la phrase, utilise des pauses verbales (bah, euh, ah, etc.), rit en parlant et avale des mots. Je suppose que c’est un bon défi. De plus, sommes-nous censés écrire des commentaires SANS l’aide d’un traducteur ? De nombreux commentaires sont très bien écrits, presque avancés. Je me demande juste. Jeff

  7. Mon mari fait du télétravail depuis plus qu’un an, et ça m’énerve beaucoup. Notre appartement est petit et il n’y a pas de pièce supplémentaire pour y installer un bureau. C’est pourquoi il a dû transformer le salon où il occupe tout le canapé et la majorité de la table, il n’y a donc plus de place pour moi là-dedans. J’ai l’impression que je ne peux pas me bouger librement à la maison, notre chambre est devenue mon salon, et j’y sorte rarement sauf pour aller au cabinet ou à la cuisine. Moi, je ne peux pas faire du bruit, au moins pendant ses réunions fréquentes mais, au contraire, le tapement constant de son clavier, ses gémissements récurrents, et ses réunions fréquentes sont parfois trop bruyant pour mon goût, mais je n’ai pas le droit de me plaindre. J’aimerais tellement qu’il aille au travail tous les matins.
    Son travail n’est pas du tout flexible et consiste de 2 à 5 réunions chaque jour, pourquoi je me demande où il trouve le temps pour faire son vrai travail et respecter les délais. J’ai aussi l’impression qu’il travaille plus qu’avant. Une journée de travail prévue commence à 9h et finit à 17h ou 18h avec une pause d’au moins 30 minutes, mais mon mari commence toujours une heure en avance. Comme il a des clients à l’étranger, parfois il doit commencer encore plus tôt que ça. Il se lève le matin et tombe presque aussitôt dans le travail, il ne prends pas plus que quelque petites minutes de son pause de midi, et la nuit il travaille sans cesse, parfois jusqu’à minuit, avant de retomber au lit. Et bien sûr qu’il ne peut pas dire ça à son chef, une partie de son travail est donc « bénévole ».

  8. Merci Ingrid, Hugo. Le télétravail est un sujét très important je pense. J’ai pris la retraite il y a 3 ans, mais quand je travaillais j’ai fait le télétravail de temps en temps. J’ai eu un long trajet au bureau (environ trois heures et demi aller et retour). Malgré cela je n’aime pas trop le télétravail parce que j’ai trouvé qu’il a floué la vie de travail et la vie personnelle (comme vous avez dit). Aussi j’ai manqué les discussions informelles avec mes collegues. Une autre chose sur le télétravail est qu’il m’inquiète pour les jeunes – à mon avis, trop isolation (et il y a beaucoup d’isolation avec le télétravail) n’est pas bien pour le santé mentale. En plus, les jeunes souvent habite dans un petit appartement (peut-être leur premier résidence) et passant tout la semaine (pour la vie professionnelle et la vie personnelle) dans le même lieu, ce n’est pas bon – ce n’est pas comme l’image pour ce podcast ci-dessous ! De toute façon, je pense que vous avez très bien traité le sujet comme d’habitude.

  9. @Karlla – je suis retraitée et ma vie professionnelle est terminée (je ne travaille plus que de bénévole). Si désolée à lire ton récit. Si je peux me permettre – Ça me semble vraiment le cas où le télétravail est plutôt mal géré, – il n’y à pas du tout une séparation entre la vie professionnelle et privée, c.a.d. la vie privée ne semble plus exister pour le mari, ou seulement à une part minuscule…. ça dépend bien sûr de quelques facteurs, *si ce genre de travail est choisi ou subi, *si le mari est un cadre ou souvent il n’y a pas tellement d’heures fixes, mais les heures me semblent vraiment hors de mesure, * s’il travaillait des heures semblables au bureau, probablement pas….mais de toute façon il me semble qu’il faut discuter l’arrangement pour arriver à une saine solution, à priori il paraît que ton conjoint ne sait pas comment gérer son jour d’une façon comme il faut. Bonne chance.

    Merci Hugo et Ingrid – j’ai bien aimé ce podcast, comme toujours. Je trouve au Covid le télétravail était spécialement dur pour les femmes et parfois aussi les hommes quand les écoles étaient fermés et les adultes n’avaient que faire du télétravail, mais aussi agir comme mini enseignants pour leurs enfants plus les garder occupées d’autres façons – si difficiles, un vrai casse- tête !!! Bonne journée.

  10. Je vous adore! Merci beaucoup pour un autre épisode captivant. C’est un sujet qui est plus que jamais d’actualité en fait, en ce moment.

    Je viens d’entamer un nouveau travail où je dois aller au bureau 2-3 fois par semaine.
    Je vous suis sur ce plan quand vous parlez de “présentéisme”. Je n’ai jamais entendu parler de ça autour de moi, pourtant c’est absolument vrai. Je me le sens tout le temps quand je suis au bureau. C’est pénible et embêtant.

    Sinon, du fait que je suis très autonome et motivé comme vous, je préfère travailler à distance tous les jours, ça me permet de m’organiser mieux et d’éviter cette gêne de présentéisme.

    En plus, comme vous avez cité, la confiance est quelque chose d’indispensable ici, toutefois, je me demande si les entreprises peuvent arriver où il peut se fier à tous ses employés. Mais bon, à voir!

    Merci beaucoup de nouveau à vous, je pense que j’aimerais bien travailler avec vous.
    Je vous souhaite une bonne continuation.

  11. Bonjour Ingrid et Hugo!
    Il est évident que le télétravail est de plus en plus courant à l’avenir.
    Mais après avoir fait du télétravail pendant le confinement, j’avoue que je n’aime pas télétravailler. Il y a au moins 2 raisons: l’une des raisons principales est d’être flou entre ma vie perso et pro. Pendant un an de télétravail, le travail m’a occupé sans cesse et très tard dans la nuit tout en étant chez moi.
    Maintenant, je vais au travail en train, et ça fait environ 1heure pour y arriver. Cependant si c’est possible d’éviter les heures de pointe, le temps de transport n’est pas forcément désagréable pour moi; je peux lire, écouter de la musique, regarder des autres et s’assoupir un peu. Cela permet de définir un temps de travail. C’est mon rituel important d’entrée et de sortie du travail.
    Et puis je pense qu’ on ne doit pas oublier un inconvénient lors du télétravail : c’est l’inégalité de nos logements, soit la maison, soit l’appartement.
    Tous les logements ne sont pas adaptés au télétravail ; trop étroit, des bruits, mal connection d’Internet… Les logements inadaptés causent souvent beaucoup de stress dans la famille. Moi aussi je m’en suis rendu compte. Alors je comprends bien ce que Madame Karlla.H a raconté dans le commentaire, son sentiment de frustration.
    Donc j’espère que le travail en présentiel ne sera pas complètement VINTAGE un jour.

    Merci comme d’habitude pour tous les menbres d’InnerFrench!

  12. Bonne journée mes amis…à mon avis le télétravail peut avoir beaucoup des avantages, pour les raisons que Ingrid et Hugo ont bien montré. Mais je pense que soit important que il y ait un limite entre la vie perso et professionnelle. Je suis une psychologue et le contact humain n’est pas possible le réduire. Aussi dans les entreprises. Il faut modifier la culture et l’organisation, avoir la flexibilité des horaires. Merci à vous..

  13. Merci encore une fois pour un autre super podcast ! Aux États-Unis, c’est la minorité des entreprises qui offrent la possibilité de faire du télétravail. Et c’est vrai que c’est typiquement les intellectuels et les professionnels qui ont cette chance. J’ai été chanceuse de télétravailler puisque mars 2020. Et j’adore ça !! Je travail très bien autonome en étant advocat et et cela me donne plus de temps libre pour faire les choses qui sont importantes pour maintenir l’équilibre dans ma vie…sans perdre de temps sur la route… 🙂

  14. Merci Hugo et Ingrid pour un autre podcast, je télécharge toujours les podcasts en mp3, il semble que vous ayez changé de lecteur et que dans cet épisode le téléchargement mp3 n’est pas possible. j’ai vu que dans les épisodes suivants cela a été réactivé. ce serait super si vous pouviez le réactiver pour cet épisode aussi. Merci beaucoup

  15. Pourquoi une telle obsession pour l’inégalité ? Nous ne sommes pas tous égaux, même les personnes du même sexe. Le télétravail est merveilleux pour les introvertis, mais pas pour les extravertis. Bien sûr, tout le monde n’a pas accès au télétravail, mais assez de cette obsession pour l’inégalité. C’est pourquoi le socialisme n’a jamais fonctionné, il veut toujours égaliser tout le monde par la force.

  16. Il y a un autre désavantage. C’est que les personnes qui fait le télétravail, elles doivent payer pour le chauffage et l’éclairage. En plus, beaucoup de gens fondent leur vie sociale autour du travail.

  17. Je crois qu’il manque un enjeu non négligeable dans le bilan sur le télétravail : la maîtrise de l’informatique. Je dis cela depuis l’Amérique latine, un continent où il y a d’importantes inégalités socio-économiques, mais sûrement, dans une mesure différente, il y en aura aussi en Amérique du Nord et en Europe.
    Tout le monde n’est pas suffisamment préparé pour le réaliser. Beaucoup en raison du manque de formation aux différents logiciels que ce type de travail implique, mais aussi en raison du manque d’appareils. Dans mon pays, l’Argentine, c’est devenu très clair pendant la pandémie, où de nombreux élèves n’ont pas pu poursuivre leur parcours scolaire en raison du manque d’ordinateurs, de netbooks et de téléphones portables qui les reliaient à leurs établissements d’enseignement.
    Cependant, avoir fait un podcast sur ce sujet aide beaucoup plus à comprendre le monde dans lequel nous vivons qu’à apprendre le français. Merci beaucoup, encore une fois, Hugo et Ingrid pour cet effort, cette sincérité intellectuelle et cette générosité.

  18. Salut Hugo et toute l’équipe!
    Merci de diffuser un podcast si utile pour nous!
    Le télétravail s’est accentué pendant la pandémie et je vous rejoins qu’il y a beaucoup d’avantages et d’inconvénients. Personnellement, au début en tant que salarié, j’avais l’impression qu’il allait être assez fun car en travaillant chez moi, j’aurais pu gérer ma vie personnelle et professionnelle. En général, les entreprises ont tendance à nous surveiller ou contrôler et j’étais sûre d’être plus libérée avec la souplesse au travail. Cependant, quelques mois ont passé et je me suis rendue compte que j’ai été plus déconnectée qu’avant, la situation m’a rendue plus déprimée sans passer des moments entre les collègues, sans discuter ou partager des idées etc. De plus, cela n’a pas bien fonctionné car mon type de travail m’a obligé d’aller au bureau. Du coup, je me suis dis qu’il serait mieux d’aller au bureau deux ou trois jours par semaine afin de mieux gérer ma vie, d’être plus disciplinée et en même temps, de profiter la liberté et l’autonomie.
    Alors tout simplement, bien que le télétravail m’ait permis d’améliorer mes competences et mes qualités personnelles, à mon avis, que ce soit le travail, la maison ou l’école, notre vie mériterait d’un équilibre. Face à l’évolution constante dans le domain professionnel, il faudrait mieux que nous prenions en compte tous les atouts et les inconvénients de nous individus, les entreprises et la société et puis encourager ce mode de travail.

  19. Moi personnellement je pense que travailler au bureau c’est ce que je préfère. Parce il y aurait des collègues, il y a aurait un cadre de socialisation. C’est important aussi sortir chez nous et voir l’extérieur. Au lieu de passer au télétravail il faut améliorer les conditions de travail à l’extérieur. La transport, la salaire ect. En tout cas c’était bien de voir les inconvénients et les avantages du télétravail à travers de votre podcast

Laisser un commentaire

Inscription podcast
jours
heures
minutes

Upcoming course price increase on August 1st
Last chance to enroll at the current price!

Inscription podcast