#106 Les Français sont-ils woke ?

Dans cet épisode, Hugo se demande pourquoi le mot «woke» a été importé en France, et ce qu’en pensent ses compatriotes.

© Mat Napo sur Unsplash

«Idéologie woke», «wokisme», «cancel culture»… depuis quelques mois, impossible d’allumer la télévision ou la radio sans entendre une de ces expressions.

Plusieurs politiciens français, dont le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer, pensent que le wokisme est un grave danger pour les jeunes, la démocratie et le modèle universaliste français.

Pourtant, personne en France ne se revendique comme «woke», que ce soit parmi les partis politiques, les mouvements militants, ou sur les réseaux sociaux.

Les Français seraient-ils woke sans le savoir ?

Sources :

À l’origine du mot « woke » , un mot d’argot propre à l’expérience des Afro-Américains. (2022, 11 janvier). France Culture.

Bardou, F. (2016, 12 octobre). En France, les « Queer studies » au ban de la fac. Libération. 

Battaglia, M., Morin, V., & Lecherbonnier, S. (2021, 14 octobre). Jean-Michel Blanquer : « La France et sa jeunesse doivent échapper à l’idéologie woke ». Le Monde.fr.

Dejean, M. (2021, 15 octobre). « Woke » : la diversion réactionnaire. Mediapart.

Guedj, L. (2020, 23 octobre). Ce que veut dire le terme ‘ ; islamo-gauchisme’ ; pour ceux qui l’ ; emploient. . . et pour ceux qu’ ; il vise. France Inter.

Heinich, N. (2021, 9 février). French theory : petits malentendus transatlantiques. Telos.

Jannic-Cherbonnel, F. (2021, 20 octobre). L’article à lire pour comprendre ce que signifie le mot « woke » , qui s’installe dans le débat public. France info.

Le Nevé, S. (2020, 24 octobre). Polémique après les propos de Jean-Michel Blanquer sur « l’islamo-gauchisme » à l’université. Le Monde.fr.

Le Nevé, S. (2022, 3 février). Le péril largement exagéré d’une jeunesse « woke » en rupture. Le Monde.fr.

Slavicek, M. (2021, 15 février). « Les militants woke s’inscrivent dans une histoire longue de mobilisation politique de la jeunesse ». Le Monde.fr.

Trouillard, S. (2020, 15 juin). Polémique sur Colbert : « Ce n’est pas à coups de pioche qu’on décide d’une politique mémorielle ». France 24.

Washington, B. T. (2020, 24 juin). Booker T. Washington on Opportunities for Black Americans. The Atlantic.

You just need to create a free account.

If you like the podcast, leave a review
on your favorite app to support us!

Transcription de l'épisode

Connectez-vous ou créez un compte
pour lire la transcription.

Ces épisodes pourraient vous intéresser aussi

53 réponses

  1. Merci beaucoup Hugo pour le contenu le plus intéressant. J’aime beaucoup ce podcast et je l’écoute depuis un an ou plus. Je suis enseignant dans un lycée en Ecosse et le mot « woke » est souvent discuté avec mes collègues essayant de comprendre sa signification. Nous avons conclu qu’il est utilisé par la droite pour tenter de discréditer les idées qui défient le racisme ou le sexisme.

  2. Cher Hugo, j’ai bien aimé le podcast. Félicitations pour la nouvelle présentation, le nouveau « look » de ta page web. Je parle anglais et français, un peu d’allemand, à part ma langue maternelle, l’espagnol. Merci de nous avoir facilité la connaissance du français et de pouvoir pratiquer la langue de Molière. Salut des Montevideo, étendu à toute ton équipe. Si tu as besoin de quoi que ce soit de mon grand petit pays l’Uruguay, à ton service!

  3. Merci beaucoup Hugo. Vos podcasts sont toujours intéressant et facile à comprendre. Le mot “woke” est utilisé en Australie pour décrire la gens qui sont de la gauche et qu’ils pensent que tout les gens blanc avoir “white privilege”. Souvent ils sont idéologues sans des idées balancées.

  4. Je connais quelqu’un qui dit « Woke ! » dès qu’il y a une discussion qui inclut quoi que ce soit sur les idéaux modernes/progressistes, par exemple sur les questions de genre. C’est un peu agaçant et il est temps de se taire pour garder la paix.

  5. D’abord, je félicite tout l’équip d’Inner French pour le nouveau logo. Les idées que on a expliqué dans le podcast autour de l’image de la montgolfière sont des atouts pour Inner French et, a partir du ballon, ces valeurs sont exprimés de manière poètique.
    J’ai carrément aimé ce potcast parce que, comme je ne connaissais pas le mot ‘woke’ j’ai appris un tas de choses intéressantes et en français! Alors, Hugo, merci d’avoir fait d’un pierre deux coups.
    Je suis espagnole et je n’ai jamais trouvé ce terme jusqu’au moment. Peut-être je suis un peu familier avec ‘stay woke’, mais je peux avoir rencontré l’expression en lisant en anglais. En Espagne, c’est pas très commun dans les médias pour le moment. Ici on a les mêmes problèmes de racisme, sexisme, et inégalités qu’on voit partout dans le monde. Alors, c’est bien d’être éveillé. Stay woke, mes amis.

  6. Salut Hugo!
    Je vis a Slovaqui a une petite ville avec 20000 habitants. J´ai 76 ans. J´ai commence apprendre le francais plusieur fois mains l´en toujurs interrompre. Je parler aussi Anglais, Hongrie, Allemannd. Je crois que le francais est le plus dificile. Je decouvrer votre site sur internet il y a trois moins et j´ ai commence écoutér le podcast et aussi lire de transcriptions. Aprés plusieur jours j´a constaté que j´a comprendre beaucoup de content de votre podcasts. Ca eté trés motivent pour moi et maitenant je fait le francais chaque jour au moins de un a deux heurs. Votre episods sont trés intéressantes et j´ai d´entre eux apprendre beaucoup nouvelles choses. A sujet de derniere episod « de woke » je suis lire sur internet mais ici a notre pays cette sujet ne occupée pas du public. Merci beacoup pour votre episodes donc sont tres utile pour moi et m´aide ameliore mon competence de francais. Je m´excuse pour mon incorrections mais je vous promis que je vais faire progres dans un proche avenir. Au revoir Arpád.

  7. Merci Prof. Hugo
    J’ai aimé cet podcast, que j’ai lu avaic interresse.
    Au Portugal le (wokisme) n’a pas arrivé, je pense.
    Je vous remércie pour votre travail, pour presenter cet interressent podcast.
    Merci à vous et votre équipe Inner-French.

  8. Je suis pas fan de wokeism. Les États Unis aujourd’hui n’est plus le même pays à l’époque de Rosa Parks ou de MLK. Personnellement, je suis toujours pour des programs qui aident des américains noirs qui en ont besoin. Néanmoins, je crois que la méritocratie a encore une place importante dans beaucoup de aspects dans la société. Le movement “woke” aux États Unis est arrivé au niveau extrême, adopté part les politiciens, même par notre président et ça déjà enragé des gens comme moi, qui sont plus modérés en notre opinions politiques. Si vous suivez des intellectuels noirs comme coleman Hughes, John McWhorter, Thomas Sowell… personne ne croit que ce mouvement va vraiment améliorer le future de la population noire.

  9. Merci professeur Hugo.

    Cet épisode était très intéressant. Je ne savais pas la signification du mot « woke ». j’aime vos podcast. Ils sont très captivans.
    je vous entends de Bogotá, Colombie.

    Merci à vous et à votre équipe Inner-French.

  10. Salut!
    Ce sujet est três interessant, pasce qu’il parle de choses dont on ne peut pas cacher, comme les toutes négalités. On a besoin de discuter ça tous les jours, sans peur de être ou non « worke « .

  11. Wow! (I’m going to write this fast in English, pardon me, because it would take too much time in French and I have to go soon) Michel Foucault was lecturing at University of California Berkeley when I was a graduate student there in the 1980s, when deconstruction was a « must » in my Comparative Literature department. I didn’t have much to say about Derrida, Lacan, Deleuze, etc. but at least I could somewhat understand Foucault. Very fascinating to learn about the French inability to understand « woke » from the perspective of American Blacks, etc. You did excellent research on this! And to the person who dropped your podcast because you are too « woke » I say in the American phrase — « don’t slam the door on your way out » (meaning — good riddance!) Love you, Hugo, I hope you feel better after your bout with Covid.
    -Bronwyn

    1. Or don’t let the door hit you in the a–! Loved your comment. I went to grad school, Johns Hopkins and Emory, French Literature, and was surrounded by deconstruction, in the early 90’s. It was fascinating, but also overwhelming, as there were so many points of view. We had one prof, a psychiatrist who had been Lacan’s prize student, and then rebelled, who felt Lacan worked hard to be impossible to understand. François Roustang turned to hypnotism, and his patients’ sessions went from years to a few weeks.

  12. Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour vos podcasts et nous aider à améliorer notre français.
    Dans toute l’Europe ce qui se passe, c’est qu’en France, le mot « woke », comme vous l’avez dit, est devenu péjoratif. On peut dire qu’être « woke » est une personne qui s’Intéresse par les enjeux sociaux actuels. Un « woke » du plus « haut niveau » n’hésite pas à s’allier à des causes, même quand elles ne le touchent pas le moins du monde. Jusqu’à récemment, le dictionnaire urbain définissait le terme comme suit : « Être éveillé signifie être conscient, savoir ce qui se passe dans la communauté ». Cependant, maintenant beaucoup l’utilisent de manière plutôt péjorative pour désigner quelqu’un qui se sent moralement supérieur aux autres, ou une personne qui a lu un livre et soudain l’ampoule de son privilège s’est allumée.

  13. Bonjour Hugo merci pour le podcasts. C’était magnifique, beaucoup d’informations présentées de manière claire et intéressante. Mais je n’ai pas compris pourquoi un auditeur américain avait osé t’appeler woke. Je suppose qu’il fasse partie des gens qui ne comprennent pas le sens du mot. Continue, s’il te plaît. Tu es le meilleur ! Beaucoup d’énergie et d’inspiration !

  14. Merci pour cette discussion, pertinente ici au Canada où récemment le premier ministre du Québec, François Legault, a lancé <> comme insulte à un adversaire. Son adversaire l’avait comparé à un homme politique d’antan, très conservateur, contre les syndicats, nationaliste, contre les communistes, pour les affaires, etc. (Duplessis) On a demandé à Legault ce qu’il voulait dire, et Il a répondu: « Pour moi, un woke, c’est quelqu’un qui voit de la discrimination partout », a dit M. Legault.

    Voilà un article au sujet: https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2021-09-16/legault-donne-sa-definition-du-terme-woke.php?fbclid=IwAR0wNnPI703aoxnSmGr6oMixOQf7MgY6D1_Pcf_1r5-en7X-MdtHAAR6Wrg

  15. Bonjour Hugo,
    Je déteste l’expression “woke.” Aujourd’hui, cette expression est utilisé aux États Unis contre quelqu’un qui a une différence d’opinion que l’EXTREME gauche. Si tu ne comprend pas toutes les nuances de LGBTQ ou non-binary, tu es “non-woke.” Si tu es contre les sans abri qui sont accros et qui utilise les drogues partout les rues de la ville, tu es “non-woke.” Si tu penses les enfants n’a pas besoin d’un téléphone portable avant le lycée, tu es “non-woke.” Et cetera, et cetera, et cetera. En bref, il faut être agréable avec tous les sujets de l’extrême gauche. Si non, tu es “non-woke.” Aux États Unis, il n’y a pas possible pour une différence d’opinion entre les personnes. C’est dommage.

  16. Bonjour Hugo, et merci d’avoir essayer d’expliquer le cycle du « wokisme » qui est carrément au début de la queue des mouvements populaires.
    Aux États-Unis, on a des exemples, l’un après l’autre, des termes qui commencent d’une espace neutre, mais qui après le média le confronte, devient de plus en plus un terme politique. C’est-à-dire, rien existe plus aux origines pures, et il y a parmi les deux camps dans mon pays, les pours et les contes extrêmes et personne au centre. Ça m’étonne à quel degrés, la conscience humaine pourrait être dictée par la force politique. De toute façon, j’espère que tu continues à nous donner des sujets intéressants et au courant même s’ils sont difficiles à discuter. Bonne continuation après le covid et
    merci encore pour tes efforts super dynamiques.

  17. Merci Hugo pour un autre bonne épisode. Comme d’habitude, c’était très utile pour mon apprentissage, mais en plus un sujèt intéressant et un peu polémique ! Il y a envron trois ans que j’ai entendu le mot « woke » pour la première fois en Angleterre, maintenant je l’ai entendu tout le temps. Pour moi, je suis fier de vivre dans un pays que je pense est très multiculturelle et que traite tout le monde le même, peu importe leur genre, sexualité ou religion etc. Mais on peut toujours ameliorer, donc je comprends l’idée de « Black Lives Matter » etc. Pourtant, peut-être, avec la situation en Ukraine à ce moment, on va rendre compte qu’il y a des problèmes plus importants dans le monde.

  18. En parlant de mots et de sens péjoratif, ici au Brésil, nous considérons qu’il est incorrect d’utiliser l’expression: « dénigrer ». Dans notre tristesse historique, il y a l’esclavage de la population africaine, une majorité qui reste à ce jour opprimée dans notre pays. J’apprécie grandement votre contribution à l’amélioration de mes études en Français. Merci beaucoup, Hugo.

  19. Dans mon pays, en Slovaquie, le terme woke est totalement inconnu. Je suis plus âgé et j’ai vécu la moitié de ma vie dans un système totalitaire.Le régime communiste avait supprimait et déshonorait toutes les manifestations de pensée libre dans la vie réelle. La constitution n’était qu’un bout de papier.
    Je ne suis pas non plus une personne riche, mais plutôt pauvre. Eh bien, étant de gauche, je serais comme woke. La gauche est, dans nos conditions, toujours marquée par le bolchevisme. Et son vrai visage est diabolique.
    Hugo, ça fait un an que je ´t écoute tous les jours, et grâce à toi, je pourrai peut-être un jour franchir la barrière de la langue. Je te vois comme un ami, j’admire ton niveau de connaissance à ton âge, je te félicite vraiment. Même si tu es á gauche. Je m’excuse pour les erreurs, je te salue ainsi que tes collègues.

  20. Il est trés interessant cet episode! J’ai apris beaucoup . J’ai soulement une observation: le mot « dénegrir » (denegrir, en portugais) est consideré une expression raciste pour nous au Brésil (oui, je pense que je p um peu woke), car en portugais, on utilise le mot « negro » pour les persones noirs.

  21. I love your podcast! I’m not ready to write in French yet, but it helps a lot to understand it.
    Only, with the update I miss the increasing time to follow my text after a break.

  22. Salut Hugo, premièrement je ne pense pas que tu sois éveillé. Vous êtes légèrement penché à gauche, ce qui est totalement différent. Mais, je pense que vous n’avez pas vraiment compris le mot tel qu’il est utilisé dans les pays anglophones. C’est une idée que les gens excluent et ferment les idées des autres parce qu’elles ne correspondent pas aux leurs. Cela a été un problème pour la liberté d’expression car les universités ont annulé des conférenciers au motif que les étudiants n’étaient pas d’accord avec ce qu’ils enseignent. nous devons écouter les idées des gens sinon il n’y a rien pour tempérer les nôtres. Bonne chance Hugo et merci pour vos podcasts.

  23. cher Hugo, Je suis ravi de trouver ce podcast, je peux dire que entre tous les podcasts, celui-ci « matters the most », comme Black Lives Matter, le mouvement est partout à New York/Boston, mais en meme temp, rien du tout à Hong Kong, qui est la grand problème maintainent de controller la Covid.
    D’ailleurs, J’aime beaucoup le metaphor de la montgolfière, en point et bon choix! c’est quelque chose qui est inspirant, d’originé de france et belle à voir.
    J’aime également la musique dans ce podcast et ‘the look’ de ton nouveau cite. J’espère que, de ce moment-là, tu sera choisir plus de sujets ‘that Matters’, car ton podcast, j’ose de dire, n’est pas seulement apprendre la langue, il y a toujours un bon message derrière pour nous de réfléchir, progresser des pensers.
    para port les français comme Jacque Derrida, il est très connu à les universités Americains à 80’s/90’s, surtout dans l’architecture de deconstruction. je rappelle beaucoup de débats à l’idée en architecture, mais le concept étais plutôt en style, aesthetic, pas trop le concept de binary, comme tu avais dit.

  24. Je suis américaine,, mais, je n’avais jamais entendu le mot, « wok ». Je me demande si je suis la seule personne sur la planète terre qui ne l’avais pas entendu avant d’avoir écouté ton podcast. J’ai beaucoup appris grâce à ton information si détaillée sur « wok ». Évidemment tu as travaillé dur pour créer cet épisode, et j’apprécie tes efforts.
    J’espère que tu as guéri complètement de tes symptômes du Covid.
    Pourrais tu faire un podcast sur l’élection présidentielle en France? Ce sujet m’intéresse beaucoup.

  25. Hugo, si tu es “woke”, alors là, je suis “woke” aussi parece que j’ai beaucoup de même philosophies que tu. C’est pourquoi j’aime tes podcasts.

    Continué d’être tu-même! Je vais continuer d’ecouter tous tes podcasts. Merci beaucoup à tout ton equipe pour ton travail fantastique. À bientôt!

  26. Aux Pays-Bas on utilise le mot ‘woke’ surtout comme un insulte. ‘On ne peut rien dire aujourd’hui’, les gens disent qui n’aime pas le critique contre leur habitudes par le mouvement féministe ou anti-raciste.
    En général ces gens ont plus de possibilités dans le débat publique que les personnes qui a attiré l’attention à certains abus!
    Hugo, j’aime ton podcast beaucoup, parce que le content est si intéressant qu’il faut que j’améliore mon français rapidement! Merci à toi et ton team.

  27. Bonjour Hugo , D’abord je e te remercie beaucoup pour ce podcast comme d’habitude bien réfléchi et étudié.personnelment, c’est la première fois que j’ai écoute ce mot « Woke »malgré j’habite en France . mais c’est bien j’appris le histoire et la signification de ce mot avec le français bien sûr . Je pense le droite et le extrême droite comme tu la dit il cherche toujours un épouvantail pour faire pour les citoyens et les ditourner sur les vrais sujets de la société et malheureusement en France il joue encore sur Islam ,immegrant, noir ….

  28. Bonjour Hugo, c’était encore un très intéressant Blog – merci beaucoup pour tout le travail tu y a mis. Je suis allemande et vis encore en Allemagne depuis 7 années, après une vie vécu à l’étranger surtout anglophone. Si, je connais le terme mais j’ai mes soupçons que je fais partie d’une petite minorité ici, surtout au sujet de mon age (70+). Je crois la raison que je connais ce terme est parce que je lis beaucoup en anglais, info, blog et tout et recherche si je croise des mots/expressions inconnus. Je te remercie pour nous avoir donné l’histoire intéressant et le développement de ce terme….. je me demande pourquoi on a toujours besoin d’un label pour expliquer ce qu’on est et pourquoi on pense il faut absolument faire la leçon aux autres au lieu de leur montrer en pratique ce qu’il faut faire ou pas faire – c’est là où on risque devenir ridicule ensemble avec le mouvement. Je trouve utilisant ce terme woke aujourd’hui à plutôt des annotations négatives que de positives. Merci encore une fois.

  29. Cher Hugo, bonjour!
    A Cette foi, j’ai pas changé ton prénom. J’ai 63 ans et j’aime le français. J´étais très decouragée et j’ai tout arrêté. En écoutant ce podcast, j’ai mes espoirs. Qui sait, peut-être qu’un jour j’apprendrai le français. La métaphore du montgolfière et le nouveau logo sont très beaux. Vous êtes à féliciter. Vous êtes inspirées. Merci.

  30. D’abord j’ai écouté cet episode sur podcast, et je n’ai pas compris. Aujourd’hui, j’ai le réécouté avec la transcription, et c’était tellement interessante!
    Je ne connaissais pas le sens du mot « woke », et cette théorie n’a pas été importé dans mon pays. Cependant, je bien connais le méthode d’épouvantail, dont les politiciens de mon pay utilisent beacoup.

  31. Le wokisme me semble important. J’aimerais connaître d’avantage sur l’islamo-gauchisme. Ça fait bien parti des débats politiques en France. Peut-être vous pourriez faire un épisode sur l’islamo-gauchisme et le roman de Michel Houllebecq Soumission.

  32. Merci beaucoup Hugo pour ce podcast. J’apprécie énormément que vous donniez autant d’exemples pour expliquer le mot « woke ». Avant d’écouter cet épisode, je viens de terminer la lecture d’un livre « J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle ». Dans ce livre, il parle du mariage forcé dans certains pays du monde. Le personnage du livre est un wokisime. Je pense qu’être réveillé est assez positif et c’est une bonne qualité pour faire avancer notre société. 🙂

Laisser un commentaire