#124 Apprendre une langue va-t-il devenir obsolète ?

Quand les traducteurs automatiques semblent progresser plus vite que nous...

À ses débuts, Google translate n’impressionnait pas grand-monde. Il était capable de traduire des mots et des phrases simples, mais pour le reste, il valait mieux ne pas lui faire confiance…

Aujourd’hui, une quinzaine d’années plus tard, les traducteurs en ligne ont fait des progrès phénoménaux. Ils sont désormais capables de traduire des livres entiers de manière convaincante.

Avec la démocratisation des smartphones, tout le monde a maintenant ce petit traducteur en permanence dans la poche. Il existe même des écouteurs qui traduisent en direct ce qu’on nous dit. Si deux personnes en sont équipées, elles peuvent se parler dans une langue différente et se comprendre instantanément !

La technologie progresse à une vitesse folle, mais pour nous autres, pauvres humains, maîtriser une langue demande toujours autant de temps. Alors est-ce que ça vaut encore la peine d’apprendre le français en 2023 ? C’est la question à laquelle Ingrid et Hugo vont essayer de répondre dans cet épisode.

Outils mentionnés dans l’épisode :

Deepl

• Wordreference

• Reverso Context

Difficulté de l'épisode ?

3 / 5. Nombre de votes : 108

Pas encore de vote.

You just need to create a free account.

If you like the podcast, leave a review
on your favorite app to support us!

Transcription de l'épisode

35 réponses

  1. I used to be able to download audio mp3 file and play it offline with various speeds, slower or faster. I cannot do it with the new website layout. I think, if I download some podcast app player, I will able to do it, but the way it worked before was much simpler. What was the reasoning to eliminate older mp3 interface player? Any advice how to download mp3 file would be appreciated.

  2. Merci Hugo et Ingrid.

    Je voudrais ajouter un autre avantage : apart de Alzheimer’s, apprendre une langue créer des nouvelles connexions neuronales. Pendant plus de 15 ans, j’avais des migraines en moyenne deux ou trois fois par semaines. Ces migraines ont formé des gros lésions dans la partie mémoire de mon cerveau. C’est similaire au AVC. Des que j’ai pu mieux contrôler les migraines, j’ai commencé à apprendre le français spécifiquement pour guérir le cerveau et la mémoire! Oui, c’était plus difficile pour moi; j’ai jamais étudié la langue à l’école, j’ai 65 ans, et j’ai du mémoriser les meme choses encore et encore et encore… mais, en somme, l’effort marché. Après trois ans et trois mois, et avec grand effort, je suis au niveau B2-C1. Plus important, les lésions sont plus petites, et la mémoire fonctionne mieux, grâce à ça.

  3. Effectivement, on a perdu le bouton pour le téléchargement direct, mais le nouveau lecteur ne fait que charger sa piste depuis Podbean, du coup vous pouvez faire pareil. Sur Podbean on peut télécharger n’importe quel épisode sans même s’inscrire.

  4. While I absolutely have adored so many of your early podcasts, I miss the podcasts that spoke about deep subjects. The last several podcasts are very light and chatty, and so they don’t really engage me. But that’s just one person’s opinion. I adored Socrates, the Stoics, Véganisme, Napoleon and many others. Don’t lose what made your show great! Best wishes.

  5. Je teste ChatGPT depuis quelques semaines et bien qu’il soit impressionnant qu’il puisse réellement vous répondre en français (et dans de nombreuses autres langues), son “intelligence” réelle est vraiment limitée. Que vous appreniez la langue ou que vous choisissiez d’utiliser une machine, vous devez savoir ce que les choses “signifient” et l’IA présente de vastes limites. Je lui ai demandé d’expliquer des mots et des idées difficiles en français et il a tendance à tourner en rond dans ses “explications”. Nous n’en sommes pas encore là.

  6. Merci Hugo et Ingrid pour cette épisode.
    Ingrid tu es en Argentine encore ? J’habite à Córdoba… tu est venu ici ? Je t’invite à la decouvrir. Si tu veux, je te donne des conseils.
    J’utilise Wordreference aussi, ça m’aide beacoup avec la conjugaison des verbes. Mais je trouve qu’il manque le femenine des mots…

    1. Salut Pablo, je viens de reprendre le travail après une semaine de vacances, et je viens d’arriver à Rio, au Brésil 🙂
      Cette fois-ci, je n’ai pas eu le temps de visiter toute l’Argentine (il faudrait des mois, surtout quand on prend son temps !) mais promis, j’irai à Córdoba un jour, j’en ai entendu beaucoup de bien.

  7. Merci Hugu et Ingrid,

    C’est un podcast intéressant., quelques bons points. Oui, les apps sont disponibles, mais nous auron toujours besoin du Francais intériur.
    Votre voix famili`ere et les conseils sont réconfortants.

    Pour mois, je besoin d’habite dans un pays Francais pour m’assister de parler.

    Gemma

  8. Je suis d’accord avec Yamron – je ne peut pas télécharger le podcast. Avant, oui, mais maintenant, non! J’aime écouter les podcasts dans mon tailler oú le signal peut être faible. Pour cette raison ça va mieux les télécharger!

  9. J’ai été monolingue la moitié de ma vie. Maintenant que je “contrôle”, avec plus o moins fortune, quatre langues -espagnol, catalan, français et anglais- je suis convaincu que hors du langage basic o quotidien, et ça c’est bien, les traducteurs automatiques n’ont rien a faire.
    Et ça surtout au niveau littéraire. Vous l’exprimez très bien au podcast : les nuances, lesquelles peuvent être différents parmi régions, groups sociaux, pas du temps, etc.
    Ne parlons pas déjà de la poésie… C’est un toit de cristal que jamais, heureusement traverseront, hors de aux romans de science-fiction. A mon avis toutes les langues sont trop “humaines” pour qu’elles soient supplantés completement par quel que soit chose.

  10. Merci beaucoup Hugo, Ingrid. J’aime vos podcasts avec leur registre intelligent et spontané. Non seulement du point de vue de la langue mais aussi pour le contenu. Et j’aime bien le format de la conversation entre vous deux. Félicitations. A la prochaine!!!

  11. Salut, Ingrid. Je ne sais pas si vous êtes encore dans la région de Patagonie argentine, mais si vous le pouvez, allez à Calafate pour voir le glacier Perito Moreno. La fin du monde est spéciale! Je vous remercie pour ce podcast 🙂

  12. Je ne pense pas que les traducteurs automatiques puissent remplacer l’apprentissage des langues étrangères. On peut utiliser les traducteurs automatiques pour traduire des phrases anodines, ou pour communiquer presque instantanément avec des gens locaux pendant les voyages aux pays étrangers; mais on ne peut pas les utiliser pour la passion d’apprendre une langue afin de comprendre à fond sa literature, voire les bonnes façons d’écrire et de parler.

    D’ailleurs j’aime bien le nouveau player que vous avez utilisé pour ce podcast. Comme la barre de son est placé en bas de la site, on peut suivre la transcription plus facilement. Merci à vous!

  13. Je viens d’écrire un message assez long en allemand. J’ai des amis en Allemagne. Nous nous écrivons tous les jours. Maintenant je voudrais écrire quelques mots en français.
    J’ai écouté votre épisode sur l’intelligence artificielle et ensuite le podcast que vous avez sorti sur l’obsolescence possible ou peut-être probable de l’ apprentissage d’ une langue étrangère. Je déteste
    l’intelligence artificielle et ces traducteurs automatiques. Si nous permettons ces ” machines” de penser pour nous, qu’est-ce qui deviendra de nos cerveaux. Ils deviendront paresseux évidemment et nous perdrons la capacité de créer nos propres opinions sur n’ importe quel sujet. Ça serait une catastrophe à mon avis. Oui, l’apprentissage d’ une langue est difficile, mais nous apprenons pas seulement la langue mais aussi bcp de choses sur nous-mêmes et aussi sur la société et du pays de la langue que nous étudions. C’est un voyage magnifique. Je ne voudrais pas que nous perdons notre côté humain, notre sensibilité, nos émotions. Je suis très âgée, j’ai 77 ans. Peut-être c’est la raison pour laquelle je ne m’ intéresse pas à ces développements technologiques. Merci, Ingrid et Hugo. Vous choisissez toujours des sujets géniale.😊

  14. Salut Hugo et Ingrid! J´ai 59 ans. J´adore apprendre des langues differentes. Alors…je suis absolète????? Je suis d´un petit pays du nord, de Suède….il faut que nous apprenions des langues étrangères…si non… comment communquer avec le reste du monde?
    Merci por cette épisode!

  15. Bonjour à tous sur InnerFrench,

    Je trouve que l’IA est un sujet intéressant et actuel, mais est-il possible de faire des épisodes sur DeGalle ou la guerre d’Algérie ? Actuellement, j’habite en France et J’entends assez souvent parler de ces sujets, mais je ne comprends pas bien. Il me semble que les deux ont laissé une grande marque sur la culture française moderne, donc il sera intéressant d’en savoir plus. Merci.

  16. Merci pour cet épisode. Un autre sujet dans ce domaine de “AI” que vous pourriez discuter est l’utilisation de “chatbots” pour pratiquer la conversation. Je ne les ai pas encore utilisé, et je suis sûr qu’il y a beaucoup des limitations, mais un avantage potentiel est à pratiquer la conversation en français sans la pression et l’anxieté de parler avec une autre personne. Comme vous savez, “l’anxieté performance” et la timidité est une grande barriére dans l’apprentisage d’une langue. C’est certainement pour moi! Est-ce que vous avez des pensées sur ce sujet÷

  17. Juste une astuce en utilisant Google Translate: quand vous voulez vous assurer que G.T. intereprète “you” comme “tu”, remplacez-le par “thou”, et pour “vous”, par “you-all”. Cela fonctionne 99% des fois.

    Par example:
    What do you want? –> What do thou want?

    Correspond à:
    Que voulez-vous? –> Que veux-tu ?

  18. Why do I have trouble understanding Ingrid? L’argo? Her sentences are extremely long and I seems she thinks we can already speak fluent french. Maybe Hugo is the only french speaker on the planet I can understand?

  19. J´écoute sur youtube “Un jour un destin.” Il ya plusieurs épisodes televisées sur differentes personnes francaises, des biographies sur des politiciens, des auteurs, actrices, musiciens…etc. Ca touche qulque fois la politique francais, Algerie etc. Il y a des soutitres autogenerés, alors pas tout- a- fait correct mais ca m´aide. Je pens que Laurent Delahousse lui aussi parle comme Hugo. Peut- etre ca peut vous aider un peu?
    “Laissez vous guider” est une autre série televisée qu´on peu trouver sur you tube. Stephane Bern, je peut comprendre et plusieurs des historiens dans ces programmes, mais pas tous.
    Hugo a dit qu´il faut écouter et s´habituer à des voix differentes et je pense que ca c´est vrai, ca m´a aidé.

  20. Bonjour Hugo et Ingrid!
    Tout d’abord, je dois remercier les progrès de la tecnologie. Car sans les avancées tecnnologiques je n’aurais jamais découvert les contenus d’Innerfrench. Qu’il s’agisse de youtubes ou de podcastes, vos contenus m’ont happée par leur originalité, leur clarté et leur densité; quelle béquille fascinante pour amériorer mon français!
    D’autre part, je pense qu’il faut se méfier de ces avancées extraordinaires de l’IA. À mon avis,surtout la dépendance extrême à une traduction automatique, notamment dans l’apprentissage des langues, affecte la capacité de penser à la place des autres. Communiquer avec les autres ne consiste pas seulement à échanger les informations de base, mais aussi d’essayer de comprendre différentes histoires des autres, y compris leurs contextes émotionnels et culturels. Alors Je trouve que comprendre des autres, c’est comme lire des romans-fleuve. Cela demande beaucoup de temps, de patience et d’effort. Apprendre des langues, autrement dit connaître le point de vue des autres, c’est la même chose.
    Cependant la traduction automatique fonctionne de manière totalement différentes. Ce qui compte lors de son utilisation,c’est la vitesse et facilité. Je crains donc que sa transposition instantanée et facile ne prive les humains du désir de comprendre des autres en profondeur. Madame Lorna disait ça dans son commentaire, plus l’IA progresse, plus les gens deviennent paresseux.Voilà pourquoi, s’il y avait une puce qui me permetrra de comprendre une langues sans jamais l’avoir apprise, je ne l’achèterais jamais.

    p.-s. Ingrid, n’hésite pas à nous faire une blague qui te vient et à expliquer ça, s’il te plaît! Pour nous, apprenants, comprendre des blagues françaises est une expérience précieuse, même si on ne peut pas rigoler sur le moment.

  21. Ça va les amies! Moi, j’ai adorée cette episode. Je parle quatre langues et j’en apprends une cinquième. J’ai aussi l’impression que mes langues ont des personnalités différentes. Je m’identifie vraiment à cet épisode.
    Merci!

Laisser un commentaire