#81 – Expatrié ou immigré ?

Varsovie – Kamil Gliwiński sur Unsplash

Vous devez vous connecter ou vous enregistrer (c’est gratuit !)

Écouter le podcast sur Spotify ou Deezer

Écouter le podcast sur iTunes (iPhone & Mac)

Il y a six ans, j’ai quitté mon pays natal, la France, pour aller vivre en Pologne.

Aujourd’hui, je me rends compte à quel point tout a été facile : je n’ai pas eu besoin de visa, j’ai trouvé du travail rapidement, les Polonais m’ont accueilli à bras ouverts. Bref, on m’a traité comme un «expatrié».

Mais si j’avais été ukrainien ou vietnamien, les choses auraient sûrement été plus compliquées. J’aurais été considéré comme un «immigré» et confronté à de nombreux obstacles.

Bien sûr, ce n’est pas une spécificité polonaise. Cette opposition entre «expatriés» et «immigrés» existe partout.

Alors, pourquoi faire une telle distinction ? Qu’est-ce que ces deux mots révèlent sur la réalité de l’immigration ?

Sources :

• «Pourquoi les Blancs sont-ils appelés « expats » et les Noirs « immigrés » ?», Tiphaine Le Liboux, Jeune Afrique, 16/03/2015

• «L’expatriation est-elle un euphémisme pour ne pas nommer l’immigration ?» Ingrid Falquy, Slate, 30/04/2019

• «Migrant, émigré, exilé : quelles différences ?» Florent Lacaille-Albiges, National Geographic, 09/08/2019

Pour soutenir le podcast, laissez une évaluation sur iTunes. Merci !

26 réflexions au sujet de “#81 Expatrié ou immigré ?”

  1. Salut Hugo, at 28:46 you say « toutes ces choses qu’on tient pour acquis mais qui n’existent pas forcément ailleurs ». Here doesn’t ‘acquis’ agree with ‘toutes ces choses’ and therefore it should be ‘acquises’?

  2. Merci encore Hugo! C’était un autre émission excellente. J’aime bien que vous presentez des sujets de quoi on pense beaucoup dans ces jours-ci. En plus, j’ai un question: je pensais que le mot pour « 2nd » was deuxieme, mais vous utilisez C’est plus normal?; et quand on doit utiliser ? Merci beaucoup!

    • Bonne question, Jeff ! On utilise «seconde» quand on il y a seulement deux éléments. Par exemple, s’il y a une course avec seulement deux coureurs, à la fin l’un est «premier» et l’autre est «second». Mais si trois coureurs participent à cette course, à la fin il y a un premier, un deuxième et un troisième.

      C’est la règle mais en réalité, les gens utilisent souvent «deuxième» ou «second» indifféremment.

  3. Merci Hugo – je suis (suivre!) tes podcasts avec beaucoup d’interêt et énormément de plaisir. Surtout celui-ci: l’expatrié ou l’immigré. Très intéressant et tu as traité le sujet avec de l’honnêté et de l’humour. Simon

  4. Bonjour Hugo, encore une fois merci beaucoup pour un très intéressant podcast – moi aussi j’étais une expatriée/immigrée tant qu’Allemande en Australie.
    Je voudrais ajouter qc. Mon impression était toujour qu’un expatrié est qn qui transfert de sa compagnie dans son pays ou natal ou celui où il a passé dernièrement son temps à une succursale du pays cible. Oui, il est fort qualifié.
    Tu dis l’immigré est surtout qn d’un pays sous-développé (p.ex. Afrique, Asie). Ca ne doit pas être forcément le cas – moi, je suis officiellement immigré en Australie, non parce que j’ai fuit une catastrophe en Allemagne, non parce que je cherchais une meilleure vie économique, mais seulement parce que j’aime voyager et j’avais un intérêt d’y vivre pour un certain temps- et le processus de l’immigration était le plus facile et moins cher…..
    Comme toi, je me suis jamais senti ni expatriate ni immigré, mais seulement heureuse d’y vivre (et repartir à un instant) et ça pour tres bien longtemps….. en Australie, je ne me sentais jamais Australienne, mais en revenant en Allemagne pour de bon, je me suis rendu compte à tel degré j’avais été devenu Australienne! C’est comme ça, on ne revient pas la même personne, tant mieux – l’autre jour j’ai écouté ton aussi excellent podcast sur les héros de film ou tu dis ces héros quand ils retournent à leur environment originel, il ne seront plus jamais les mêmes – cela arrive aussi aux immigres….. tres vrai…..
    Aussi, je trouve pour les Européens qui sont permis de vivre et travailler dans des pays voisins en Europe, il ne font pas exactement partie de ce groupe…

    Merci encore une fois – tu met tellement de travail dans tes podcasts.. 😃😃

    • Tu as raison Christiane, il y a aussi des définitions officielles qui peuvent changer d’un pays à l’autre. Dans l’épisode, je parlais plutôt de la perception et des connotations liées à ces deux termes, pas de leur réalité juridique. Mais c’est un point important donc merci pour ton témoignage !

  5. Bonjour Hugo, je m’appelle Ngoc, j’habite en France depuis 2 ans. D’abord, je vous remercie de votre leçon contenu des sujets intéressants. De plus vous nous expliquez tout à fait nettement tous les aspects de thèmes. En suite, je voudrais dire d’objet d’expatrié ou immigré ce qui me rends triste, parce que je viens de Vietnam où plusieurs de gens émigrent malgré être riche pour l’avenir de leurs enfants à cause du régime dictatorial. J’avais la vie aisée avant que je vienne en France avec mon mari. Nous sommes actuellement retraités et notre revenu est assez suffit, donc le travail n’est pas obligé pour moi. Mais je suis compréhensive avec les immigré, et j’espère qu’ un jour, il n’y a plus d’écart entre l’expatrié et l’immigré.
    D’après moi, il est important de ce que l’on fait mais pas ce qu’on est.C’est la raison pour laquelle, je suis d’accord avec vous: « je ne me sens ni expat’ ni immigré. j’essaye simplement de vivre et d’être en heureux dans un pays qui n’est pas celui où je suis né ».

  6. Salut Hugo, c’est Anjali. Vous avez peut-être déjà répondu à cette question, mais pourquoi je vous comprends naturellement et comprendre quiconque parle français est si difficile? Je suis votre grand fan et peut-être que je suis habitué à ta façon de parler? Mais je ne me plains pas car c’est seulement avec vous que j’apprends beaucoup. Je vous souhaite tout le bonheur et une bonne santé!.

    merci,
    Anjali

  7. J’adore la facon dont vous presenter chaque sujet. Aujourd’hui je sais que mon candidat a perdu l’election presidentielle. Je vis dans l’est de la Pologne. C’est terrible que tout le monde pense que cette partie de mon pays ne supporte que M. Duda. J’espere que tu voudrais quand meme vivre ici de toute facon:)
    Jola

  8. Salut Hugo!
    Il y a quelques jours, j’ai découvert votre Inner French et je doit dire que votre matériel d’apprentissage du français est très utile et très sympa, félicitations !!! Donc, je vais suivre Inner French bien sûr, pour ameliorer ma connaissance de la langue français.
    J’apprends le français depuis plusieurs années. Je travaille actuellement dans une entreprise française, donc parfois, j’ai l’occasion de pratiquer mon français « en direct ».
    Salutations de Varsovie ! 🙂

  9. Salut Hugo ! 😀 Enfin, j’ai bien compris la différence entre « immigré » et « expatrié » après avoir écouté votre podcast !! C’est plus clair que l’explication dans le dictionnaire. J’ai lu la transcription et j’ai des questions, je crois que ce sont « en tant que Français », « C’est aussi ça, ce qui différencie les expats des immigrés », et « …d’Asie du Sud-Est »? Merci beaucoup!

Laisser un commentaire