#21 Pouvons-nous faire confiance à notre cerveau ?​

Je me suis toujours considéré comme quelqu'un de rationnel. Je préfère réfléchir avant de dire quoi que ce soit, peser le pour et le contre, tout analyser en profondeur.

Jesse Orrico sur Unsplash

Mais après avoir lu le livre Thinking fast and slow écrit par le  célèbre Prix Nobel d’économie Daniel Kahneman, j’ai commencé à remettre en cause la rationalité de mon jugement…

Dans cet épisode, je partage avec vous les choses les plus étonnantes que j’ai découvertes dans ce livre fascinant.

You just need to create a free account.

If you like the podcast, leave a review
on your favorite app to support us!

Transcription de l'épisode

Connectez-vous ou créez un compte
pour lire la transcription.

3 réponses

  1. J’aime bien c’épisode mais je pense qu’il y a une petite
    faute dedans. Ce de quoi je parle et l’exemple de pile ou face.
    Vous savez raison que la probabilité pour chaque combinaison de un lancer et toujours le meme. Mais il y a plus des combinaisons qui sont « en désordre » qu’il y a de les qui ses répétent. Par exemple avec 3 lancers (pile = 0, face = 1) tous les combinaison possibles sont 000+,001-,010-,011-,100-,101-,110-,111+ Comme vous voyez il y a 6 possibilité de lancer un « désordre » mais seulement 2 de lancer une répétition complète. Pour cette raison la probabilité de lancer 000 ou 111 est vraiment plus faible. Mille amitiés de Florian 🙂

  2. J’ essaie d’être quelqu’un de rationnel qui tout analyse et qui pèse le pour et le contre d’une situation avant de prendre une décision. Cependant, j’admets que je suis très souvent la victime des clichés séduisants . Mon pauvre cerveau préférerait se reposer. Mais mon cerveau doit se réveiller de temps en temps, parceque j’ai des responsabilités qui exigent que j’analyse tous les facteurs d’un problème en détail avant de prendre la décision correcte. Le cerveau est évidemment très compliqué. Je n’essayerai pas d’analyser le cerveau d’une façon banale. Comme d’habitude tu as choisi un sujet fascinant. Un grand merci à toi !

Laisser un commentaire