#86 – Les effets psychologiques du confinement

© Victoria Heath sur Unsplash

Il faut créer un compte, mais c’est gratuit !

Depuis quelques mois, je suis le champion de la procrastination. Vous l’avez sûrement remarqué avec le rythme de publication erratique de ce podcast (sans parler de la chaîne YouTube !).

Mais je crois avoir trouvé l’excuse idéale : le covid !

Pour réduire le risque sanitaire, nous avons passé une grande partie de l’année confinés, de manière plus ou moins stricte selon les pays. À présent, les experts s’inquiètent des effets psychologiques de ce confinement prolongé.

Anxiété, stress, mais aussi «syndrome de la cabane»; notre santé mentale en a pris un coup pendant ces derniers mois. Alors si vous non plus, vous n’avez pas été très productifs cette année, ce n’est peut-être pas de votre faute…

Sources :

• Santé publique France. Souffrance psychique et troubles psychiatriques liés à l’épidémie de COVID-19 et difficultés de la vie en confinement : les évaluer pour mieux agir. 23/04/2020.

• Inserm. Premiers résultats des enquêtes de santé publique de l’Inserm sur la Covid-19 : facteurs de risque individuels et sociaux. 09/10/2020.

• Arte – Désintox. Covid-19 : oui, le confinement reste efficace. 06.11.2020.

«Cette crise pourrait devenir une catastrophe psychologique» : quelles conséquences du Covid-19 et du confinement sur notre santé mentale ? France Info – Grand entretien. Valentine Pasquesoone, entretien avec le professeur Nicolas Franck. 24/11/2020.

• Brut. 4 effets du confinement sur votre cerveau. Entretien avec Sébastien Bohler. 07/05/2020.

• Avant d’envisager un second confinement, il faut peser l’impact psychologique du premier. Clément Guillet. Slate. 8/10/2020.

• Faut-il se préparer à un stress post-traumatique après le confinement ? Hélène Pagesy. Slate. 14/05/2020.

• Syndrome de la cabane : quand le confinement est plus agréable que le déconfinement. Claire Sejournet. Psychologies. 04/06/2020.

En anglais :

Samantha K Brooks, PhD; Rebecca K Webster, PhD; Louise E Smith, PhD; Lisa Woodland, MSc; Prof Simon Wessely, FMedSci; Prof Neil Greenberg, FRCPsych et al. The psychological impact of quarantine and how to reduce it: rapid review of the evidence. The Lancet  Volume 395, ISSUE 10227, P912-920, March 14, 2020

• Catherine K. Ettman, BA; Salma M. Abdalla, MD, MPH; Gregory H. Cohen, MPhil, MSW, PhD; et al. Prevalence of Depression Symptoms in US Adults Before and During the COVID-19 Pandemic. JAMA Netw Open. 2020;3(9)

Retrouvez le podcast sur

12 réflexions au sujet de “#86 Les effets psychologiques du confinement”

  1. Merci, Hugo, pour ton podcast. C’est une triste coïncidence avoir choisi le thème du podcast avec la disparition de le président Giscard d’Estaing à cause du Covid19. Je n’ai pas une vrai opinión de comment d’à déroule sa présidence, mais ça me semble que sa influence a trépassé le septennat qu’il a gouverné la France. Les condoléances aux Françaises.

  2. J’ai presque décidé d’écouter cet épisode à l’avenir, car j’ai pensé que penser à la pandémie me déprimera plus. (J’ai voulu que le nouvel épisode ait été sur Zola.) Mais, je ne regrette pas à y écouter aujourd’hui parce que ça m’a fait du plaisir d’entendre ta voix et ton expérience honnête. Ça m’a donné du confort. Ici aux États-Unis, on valorise être énergétique et productif, donc c’est normalement difficile à se parler de ce genre de sujet !

  3. Cher Hugo, merci pour un autre podcast, vous devez penser à nous tous pour vaincre la paresse!!!!
    j’imagine que vous ne croyez pas en Dieu, mais moi je crois qu’avec Dieu nous pouvons tout faire sans peur. La puissance de la foi chrétienne est en phénomène intéressant à rechercher
    Merci encore!

  4. Cher Hugo! Je tiens à vous remercier pour votre travail! Vous m’avez beaucoup aidé. Après vos podcasts et vos vidéos, j’ai commencé à comprendre une chose ou deux en français, comme vous l’avez dit, mon oreille s’habitue au français. Je suis content de pouvoir vous écouter et regarder.
    Je n’ai jamais pensé qu’à cinquante ans je commencerais à apprendre le français à partir de rien. Mais maintenant c’est mon principal plaisir, et je pense que je m’améliore progressivement.
    J’habite à Kiev, mon fils et sa famille vivent en France. Voici une autre conséquence du coronavirus. Je n’ai pas vu mes petites-filles depuis plus d’un an et je ne sais pas quand je le ferai.
    Je voudrais à vous remercier encore une fois. À mon avis, vous faites un excellent travail et vous le faites bien! Bonne chance!
    Alina

  5. J’ai vraiment aimé écouter ton podcast. Je suis une personne qui a passé 70% de son temps à travailler dans un bureau et le reste du temps à voyager. Le confinement a été une époque où les sentiments et les activités ont changé et où nous avons du trouver de la résidence pour le surmonter. Merci beaucoup pour votre contribution.

  6. Salut, Hugo. Je suis bresilienne, j’ai 47 ans, j’ai deux enfants. Une fille et un fills. Nous habitons ensemble a Brasilia, Bresil et j’aime étudié des langues etrangeres. Je suis etudiente de français et anglais. Je comprend un peu de español aussi.J’ai commencé a lire en français cet anne. J’ecute votre podcast beaucoup. I print the transcriptions to read and read out loud too. I’d love to have someone to speak with. Merci pour votre travaille marveilleuse. Pardon des erreus ( errors).

  7. Your blog is incredible, Hugo. « On par » with fine TED talks for accuracy and intriguing contents, and with best French courses for diligence and method. But … how can an Apple-heater (= no access to iTunes) tribute you your deserved 5 stars ??

  8. Vraiment?! Faut-il plus de 2-3 mois à une personne intelligente pour comprendre qu’il se passe quelque chose d’étrange qui ne correspond pas à la version officielle de COVID-19? Et que le gouvernement prend des mesures qui n’ont rien à voir avec une action anti-épidémique?

Laisser un commentaire